MISSION

PENSER la dimension collective de la production de connaissances

Avec l'avènement du numérique et de ses outils, la transversalité de l'information et des savoirs n'est plus une utopie. Par voie de conséquence, la possibilité d'élaborer des connaissances nouvelles, issues du collectif devient une réalité. Cette mutation rapide affecte tous les secteurs de notre société. Comment? Avec quelles contraintes ? Pour quels potentiels ?

SCIENCES

Peut-il exister une science “participative” ? A quoi ressemblerait-elle? Répondrait-elle à de nouveaux paradigmes ? Quels en seraient les procotoles ? Les débouchés ? ...

INFORMATIQUE

Quelles perspectives pour les bases de données sémantiques ? Quelle technologie nécessaire au participatif ? Quelles perspectives aux API, à l'IA, la RA et les nouveaux développements du Web dans l'utilisation des données ? ...

SOCIOLOGIE

Quel fondement au travail participatif ? Sur quoi réside la durabilité de l'effort participatif ? Quels changements à l'oeuvre ? ...

JURIDIQUE

Qu'en est-il des droits  des utilisateurs ? des participants ? Qui est auteur d'une connaissance collective ? Quelles conditions d’utilisation ? ...

Bien plus qu'un nouveau lien à tracer entre différents mondes, la recherche participative peut être la source d'une nouvelle forme d'acquisition de connaissances, pour peu que l'on soit capable de bousculer nos paradigmes et aménager des espaces propices aux échanges

LE PROJET

Réalisation d'interviews filmés

20 personnes rencontrées

Ce projet vise à réaliser une série d'interviews de personnes impliquées dans un travail et/ou une réflexion liée aux idées de coopération, d'échange, de transmission d'information, d'espace et d'outils open source et de transition au sens large (numérique, social et économique).
Ces personnes sont des agriculteurs, des chercheurs des domaines de l'agroécologie et de la sociologie, des développeurs, des juristes, des informaticiens...
Ces interviews filmés serviront à nourrir et préciser la réflexion par l'élaboration d'un cahier des charges.

INTERVIEWS

Vidéos

  • Christophe ROTURIER, délégué aux sciences en société - INRAe Durée : 37'41

  • Pierre BONNET, chercheur en agro-biodiversité - CIRAD AMAP / Alexis JOLY, Chercheur en sciences informatiques - INRIA Durée : 1h 03'48

  • Camille BERAL, ingénieure agronome, responsable R&D - SCOP Agroof Durée : 39'15

  • Clodéric PRADE, agriculteur Durée : 11'40

  • Denis FLORES, agriculteur Durée : 11'53

  • Félix NOBLIA, agriculteur Durée : 33'30

  • Frédéric THOMAS, agriculteur Durée : 32'58

  • Dominique DESCLAUX, chercheuse agronome - INRAe Durée : 35'58

  • Guillaume JOUBERT, agriculteur Durée : 43'18

  • Marie DUBOIS, étudiante MASTER agroècologie Durée : 24'26

  • Max HAFLINGER, expert technique régional Grandes cultures - BIOCIVAM 11 Durée : 17'23

  • Stéphane ASTIER, avocat - HAAS Durée : 45'05

  • Nicolas MINARY, informaticien - Landfiles Durée : 38'27

  • Mathieu MARGUERIE, chargé de mission - AGRIBIO 04 Durée : 46'08

  • Pascal MONESTIEZ, mathématicien - Unité de recherche de Biostatistique et Processus spaciaux INRAe Durée : 26'06

  • Frédérique SANTI, chercheuse - INRAe Durée : 27'21

  • Glen MILLOT, coordinateur - Sciences citoyennesDurée : 50'51

  • Bastien GUERY, programmeur, libristeDurée : 1h 01'34

  • Raphael JOLIVET, développeur - L'atelier des communsDurée : 42'23

  • Michel DURU, directeur de recherche en agronomie systèmique - INRAE UMR agir Durée : 1h 08'33

  • Raphael CONDE SALAZAR, informaticien - INRAé UMR AMAP Durée : 51'44